Vous envisagez créer votre site?

À la suite de la publication de mon nouveau site, on m’a demandé comment je m’y étais pris et quelles étaient les autres options si on ne voulait pas nécessairement tout faire soi-même. Alors j’ai pensé écrire un article sur le sujet tout en mentionnant les possibilités que j’avais considérées moi-même lorsque j’ai monté mon tout premier site.

L’option la plus simple est, bien entendu, d’utiliser les services de sites de galeries photo tels Pixoto, Smugmug, Imgur, pBase, Wix, Weebly, 500px, etc. Le problème avec ces derniers est la fonctionnalité très limitée qu’ils offrent. La présentation conviendra à certains, mais laisse peu de créativité à l’individu. De plus, les meilleurs sont assez chers sur une base annuelle et tous n’offrent pas nécessairement une section blogue. Leur grand avantage par contre, est la facilité d’emploi et la sécurité. Les propriétaires sont responsables de la sécurité et vos images sont en principe sauvegardées s’il devait arriver un malheur au site. À condition bien entendu que les propriétaires ne décident pas de disparaître.

À ceux qui aimeraient avoir plus de contrôle sur la présentation de leurs images, qui aimeraient bloguer un peu afin de s’exprimer sur l’univers photographique et qui se sentent prêts à en apprendre un peu sur la fabrication d’un site, voici mon parcours.

Une des choses les plus importantes avant tout est de bien songer au nom de domaine désiré. Le nom de domaine est le nom qui deviendra votre adresse sur le web aussi longtemps que vous le voulez. Pour autant, bien sûr, que vous en payiez les droits au registraire des noms de domaines. Il est très important, car il sera éventuellement indexé par Google et les autres moteurs de recherche. Donc si votre nom est christian fritschi par exemple, le fait d’avoir christianfritschi.com devient un atout lorsque quelqu’un tape Christian Fritschi ou simplement Fritschi dans Google. Certains ajouteront “Photographie” ou “Photo” ou “Photography” dans le nom de domaine. Ce qui donnerait christianfritschiphotographie.com par exemple. Les lettres après le point (.com, .org, .edu etc.) sont des désignations plus pointues qui souvent en disent un peu plus sur la vocation du site. Edu pour les institutions telles les universités, etc. Org pour les obngl. Gov pour les institutions d’état, etc. Rien ne vous empêche d’ailleurs si votre nom fait déjà partie du domaine de quelqu’un d’autre de choisir une de ces extensions afin de séparer les deux entités, mais cela risque de créer des ennuis au sujet des moteurs de recherche.

Une fois le domaine loué, il s’agit de choisir un site d’hébergement, les plus connus sont Godaddy, Hostgator, BlueHost, etc. Certains de ces sites d’hébergement offrent aussi l’enregistrement de domaines. Je conseille fortement de louer son domaine ainsi que l’hébergement chez le même fournisseur. Cela facilitera les choses pour la facturation et le service.

L’étape suivante est la deuxième en importance, car il s’agit de choisir une plateforme sur laquelle monter son site. Les plus importantes sont WordPress, Joomla et Drupal. WordPress domine, et de loin. Une recherche Google vous montrera qu’environ 50,000 nouveaux sites sont créés quotidiennement sur celle-ci.

Suit alors la création du site que vous envisagez. Bien entendu, rendu à cette étape vous aurez déjà en tête une image de la présentation du site. La page d’accueil est probablement la plus importante, car il faut quelle représente votre vision, votre intention et qu’elle soit suffisamment “légère” pour s’afficher rapidement dans les navigateurs les plus en service (Chrome, Firefox, Explorer, Safari, etc.).

La plateforme WordPress offre gratuitement 4 ou 5 thèmes que vous pourrez utiliser pour monter votre site. Les thèmes sont les gabarits sur lesquels vous pourrez coller vos images, raffiner votre page d’accueil, monter votre blogue, etc. En qui me concerne, je ne trouvais pas ces thèmes assez représentatifs de ce que j’avais en tête.

C’est en évaluant plusieurs fournisseurs de thèmes que j’ai finalement misé sur Elegant Themes lors de la construction de mon premier site il y a déjà six ou sept ans. J’avais alors choisi le thème “Envisioned”, car il traduisait bien l’image mentale que je m’étais faite de mon site. Lors de la fabrication du site pour les Amis du Parc des Rapides, j’ai utilisé le Thème Divi. C’est le thème le plus flexible qu’Elegant Themes offre. Super puissant, il incorpore même une fonction visuelle en live lors de la construction de la page.

Lorsque mon ancien site a été piraté, et j’en accepte toute la responsabilité puisque je l’avais plutôt délaissé au profit de mes nombreuses publications sur Flickr, j’ai décidé de reconstruire en utilisant Divi, car il m’avait bien servi pour les Amis du Parc des Rapides.

Bien que les thèmes offrent plusieurs fonctionnalités, il est des fois nécessaire d’ajouter ce qu’on appelle des “plug-ins” afin d’ajouter une fonction additionnelle. Par exemple, sur christianfritschi.com j’ai ajouté un “Livre d’or” afin que mes visiteurs puissent me laisser leurs impressions. Ou encore afin de faire des sauvegardes automatiques à la fréquence qui vous conviendra.  Il y a aussi des “plug-ins” qui renforcent la sécurité du site en empêchant le piratage et les “spammeurs”. C’est là que j’ai souffert d’insouciance sur mon ancien site. Je n’avais pas fait mes mises à jour ni de la plateforme ni des “plug-ins” malgré les messages que mon site m’envoyait. Je remettais toujours au lendemain, car je préférais entretenir mon fil Flickr et me promener sur le terrain. Pourtant, ces mises à jour ne sont pas compliquées ni difficiles. Il s’agit simplement de cliquer sur quelques boutons à l’intérieur du site. Leçon bien apprise en ce qui me concerne.

Voilà, j’espère que ce court article donnera envie à quelques-uns d’entre vous d’envisager la construction de leur site. N’hésitez pas à me laisser vos commentaires en bas de page ou de m’écrire en vous servant de la page contact pour une discussion privée. Et si le coeur vous en dit, vous pouvez aussi signer mon livre d’or ce qui me fera extrêmement plaisir.

New blog, new ideas!!!

(English version follows)

J’inaugure ce nouveau site en lançant le premier article de ce blogue. Quelques mots concernant le contexte dans lequel j’ai crû bon de complètement rénover ce site web qui datait déjà de plusieurs années et que j’avais quelque peu délaissé au profit de ma galerie photographique sur Flickr et de mes autres activités sur le terrain. Ce fut une année très chargée pour moi, car en plus de mon bénévolat pour l’UQROP et ma participation au documentaire sur les Pèlerins du Turcot, j’ai aussi monté le site web des Amis du Parc des Rapides. L’administration de ce dernier, bien entendu, primait sur mon propre site ce qui explique que j’avais plutôt négligé les mises à jour sécuritaires de cette plate-forme qui inclut plusieurs plug-ins. Bref, mauvaise idée ! Un pirate décida d’exploiter une faille et mon site ainsi infecté s’est vu suspendu par le site d’hébergement jusqu’au moment où j’ai fait le grand nettoyage. Vous pouvez imaginer que de trouver les codes infectieux parmi les centaines de lignes de code représentait un travail assez décourageant surtout pour un dilettante comme moi. Comme je me disais depuis plusieurs mois que mon site méritait un make-over, j’ai décidé de tout arracher et reprendre à zéro. Connaissant assez bien la plateforme WordPress ayant déjà créé plusieurs sites avec celle-ci, j’ai décidé de continuer avec cette dernière plutôt que de tout réapprendre sur Joomla ou autre. Je préfère les plates-formes sur lesquelles on peut ajouter un thème plutôt que de remplir des gabarits de site comme Wix, SmugMug ou autres qui offrent moins de flexibilité. Pas question de jouer avec le CSS dans ces derniers. Mettre son site à sa main est limité par les conventions du fournisseur. J’ai donc décidé d’installer un thème que j’avais utilisé pour la première fois dans le cas du site web des Amis du Parc des Rapides. C’est un thème très puissant qui permet une quantité infinie de manipulations. Je n’ai d’ailleurs pas fini de raffiner le mien…Le thème Divi est une création de la compagnie Elegant Themes. Des jeunes pleins de talent dont le site regorge d’outils et de tutos. Cette fois-ci j’ai aussi décidé d’adjoindre une section blogue à ce site web. J’aime bien partager mes images, mais j’aime aussi conseiller les autres lorsqu’ils me le demandent. Je reçois souvent des questions sur l’équipement photographique, sur l’éclairage studio, la macro et sur les manipulations numériques, etc. Ces articles seront donc très variés et pourraient même susciter l’envie d’interagir. Chose que j’encourage pleinement.

************

This is the first blog article I have the pleasure of sharing on this newly revamped site. First, a few words about the why and the wherefore of having decided to revamp FRITSCHI PHOTOGRAPHY. A couple of weeks ago I discovered that my site had been suspended by the Host. Reason, malicious code injection…A nice way to end the year, one might say. Instead of spending several hours trying to find all the malicious code injections among hundreds of lines, I decided to “simply” tear it down and rebuild. My previous website was showing signs of aging anyway and I had thought about renovating it over the past many months. Too busy to follow through and neglecting to do the usual security updates, it was little wonder this happened. Having built a number of sites on the WordPress platform, I decided to continue with it instead of having to learn new tools and design features. My previous site was built with the Envision theme by Elegant Themes. A theme design company I am quite fond of, having worked with several of their themes. They have a group of dedicated young people and excellent support. Their site is chuck full of tutorials as well. The last site I built for Les amis du parc des Rapides was with the help of the Divi Theme, which is their most powerful and customizable one. So, I decided to use it again for my personal site. I prefer using a platform plus a customizable theme as opposed to working with site builders like Wix or Smugmug which restrict your creativity to a few sets of templates. I also prefer WordPress to Joomla and others I reviewed in the early days. This time around I decided to also include a Blog section. I have been in the image business ever since I handled my first camera back in the ’60s. So, I have considerable experience in most areas of photography including studio lighting, macro work and digital manipulations. I often get asked for advice in one area or the other and since I like sharing ideas and techniques, I am looking forward to this new vehicle becoming a source of inspiration and interaction. My intention is to make this a very varied series of articles.